HISTOIRE ET COURANTS DE L'ANTHROPOLOGIE SOCIALE ET CULTURELLE

Indigènes après la colonisation— 1

Objet du débat —
Comment, les conversions religieuses et l'intégration des petites communautés locales à un grand Etat multi-ethnique transforment l'imaginaire et l'affectivité des petites gens.

6 janvier 2020
Position du chamanisme après la colonisation

Piers Vitebsky
Dialogues With the Dead.
The Discussion of Mortality
Among the Sora of Eastern India,

Cambridge, Cambridge University Press, 1993

Dans la Bibliothèque Tessitures:
Anthropologues 1970s → > Vitebsky (Piers)

Dialogues with the Dead présente l'ethnographie d'une tribu adivasi (aborigènes) vivant à l'est de l'Inde, les Sora, par le biais des dialogues de leurs chamanes avec les morts. A sa mort, après la crémation et le versement d'eau sur ses cendres, les Sora croient qu'une personne entre d'abord dans un état transitoire appelé “Experience sonum”, un état de conscience qui est «le souvenir (sonum) de ce qu'elle a vécu (experience)» au moment de sa mort, les symptômes pathologiques dont elle était atteinte à ses derniers instants et les causes de sa mort, et le défunt se fait interroger par le chamane, qui est le plus souvent une chamane femme. Quelques mois plus tard lors d'une nouvelle cérémonie une pierre mémoriale au nom du mort est installée, on parle de nouveau avec le mort, dont le statut d'ancêtre, “Ancestor sonum”, est établi lorsque son nom est transmis à un enfant du lignage. La mort est toujours attribuée à des sonum, qui sont des parents ou des proches du défunt et qui lui infligent la forme de mort qu'ils ont subie. Les défunts ont donc une double relation de sonum. Ils partagent d'une part la même expérience vécue avec des sonum qui ont subi la même forme de mort (toutes les victimes de léopards, par exemple, ou toutes les victimes mortes de la lèpre). Ils sont d'autre part en relation de sonum avec leurs ancêtres.

Les chamanes, qu'ils officient lors des funérailles (en majorité des femmes) ou qu'ils pratiquent cures et divinations (hommes et femmes), acquièrent leurs pouvoirs en épousant un sonum du monde souterrain, hindou de haute caste, qu'ils rejoignent lors des transes et pendant le sommeil. Au cours de leurs dialogues avec les morts, les sonum interrogés par les chamanes leur révèlent tout des conflits relatifs au lignage et à l'héritage, des amours et des jalousies et des accusations de sorcellerie expliquant les circonstances de leur mort. L'expression des sentiments est une affaire publique, institutionnalisée dans la transe des chamanes interrogeant les sonum, et confère aux dialogues avec les morts une dimension sociale et cosmique.

Près de vingt-cinq ans après la description de cette institution dans Dialogues with the Dead (1993), Vitebsky décrira sa transformation consécutive à l'évangélisation et la christianisation des Sora dans Living without the Dead (2017).


Piers Vitebsky, Birth, Entity and Responsibility. The Spirit of the Sun in Sora Cosmology, L'Homme, 1980, tome 20 n°1 (1980), pp.47–70.

Felix Padel, Review of: Dialogues with the Dead: The Discussion of Mortality among the Sora of Eastern India by Piers Vitebsky, Bulletin of the School of Oriental and African Studies, University of London, Vol.58, No.1 (1995), pp.182–183.

Piers Vitebsky, Shamanism, Norman, University of Oklahoma Press, 1995.

Marie Leconte-Tilouine, Recension de: P. Vitebsky, Dialogues with the Dead. The discussion of mortality among the Sora of eastern India, L'Homme, 1996, tome 36 n°137, pp.264–266.

Piers Vitebsky, Loving and forgetting: moments of inarticulacy in tribal India. The Henry Myers Lecture 2006, Journal of the Royal Anthropological Institute (N.S.) 14 (2008): 243–261.

Piers Vitebsky, Repeated Returns and Special Friends. From Mythic Encounter to Shared History, in Signe Howell and Aud Talle, Eds., Returns to the Field. Multitemporal Research and Contemporary Anthropology, Bloomington, Indiana University Press, 2012, pp.180–202.

Roberte Hamayon, Le Chamanisme. Fondements et pratiques d'une forme religieuse d'hier et d'aujourd'hui, Paris, Eyrolles, 2015.

Piers Vitebsky, Living without the Dead: Loss and Redemption in a Jungle Cosmos. Chicago: University of Chicago Press, 2017.

Chad M. Bauman (Butler University, Indianapolis, Indiana), Review of: Piers Vitebsky, Living without the Dead: Loss and Redemption in a Jungle Cosmos. Chicago: University of Chicago Press, 2017. [Manuscrit.]