HISTOIRE ET COURANTS DE L'ANTHROPOLOGIE SOCIALE ET CULTURELLE

Le tournant ontologique — 2

25 novembre 2019
Démolition de la sémantique et de la représentation

Martin Holbrad
Truth in Motion.
The Recursive Anthropology of Cuban Divination,

Chicago, University of Chicago Press, 2012

Dans la Bibliothèque Tessitures:
Anthropologues 1970s → > Holbrad (Martin)

Avertissement important. — Vous devez éviter de vous enliser et de vous laisser fasciner par le luxe de références bibliographiques, de spéculations philosophiques et de polémiques qui occupent les quatre-vingts premières pages du livre de Martin Holbraad, pour commencer votre lecture au chapitre 3 page 75 où l'auteur aborde enfin l'enquête ethnographique qu'il a conduite à Cuba sur le système de divination appelé Ifá. Si vous choisissez d'étudier ce livre pour votre travail écrit, vous devez impérativement centrer votre commentaire composé sur la manière dont Holbraad tire parti de ses données ethnographiques sur le système Ifá.

Comme le dit Kristina Wirtz dans son excellent compte rendu, le projet de Holbraad n'est nullement de présenter au lecteur les données ethnographiques qu'il a recueillies sur les pratiques ifá et d'en proposer une interprétation anthropologique, selon la tradition de la monographie. Son projet est exactement l'inverse. Il se propose de relire la théorie anthropologique à la lumière de la divination ifá. C'est ce renversement du regard qu'il appelle «anthropologie récursive». Là où dans l'anthropologie classique ou traditionnelle nous nous armons d'une panoplie de concepts analytiques que nous appliquons aux données ethnographiques pour en rendre raison, à l'inverse, dans l'anthropologie récursive que pratiquent les anthropologues du tournant ontologique l'étrangeté des données recueillies sur le terrain et, dans le cas de Holbraad, la surprise de l'ethnographe confronté aux étranges manières de voir des oracles cubains (the unfamiliar vantage point of Cuban divination, p.xvii) sont le point de départ et l'occasion d'une transformation de nos concepts analytiques et de l'invention de nouveaux concepts.

(Henare, Holbraad et Wastell, Thinking Through Things, p.18) This illustrates the difference between epistemology and ontology as we understand it. While the former seeks to find ways to apply concepts that are already known to unfamiliar instances, the latter treats the unfamiliarity of those instances as an occasion to transform concepts, so as to give rise to new ones.

La démarche n'est plus d'appliquer nos concepts analytiques à l'explication (logique) et à l'interprétation (rhétorique) des données ethnographiques, mais à l'inverse, lorsque des contradictions dans les observations et les discours indigènes recueillis sur le terrain nous poussent dans nos retranchements, d'exercer au moyen des données ethnographiques un effet de levier forçant à la transformation de nos concepts analytiques. Il y a une inversion des priorités entre l'ethnographie et la conceptualisation. Les énoncés absurdes ou contradictoires recueillis sur le terrain doivent nous signaler l'inadéquation de nos concepts et nous forcer à reconceptualiser.

Lecture complémentaires

Dans la Bibliothèque Tessitures:
Anthropologues 1970s → > Holbrad (Martin)

Amiria Henare, Martin Holbraad & Sari Wastell, Eds., Thinking Through Things. Theorising Artefacts Ethnographically, London New York, Routledge, 2007. Spécialement l'introduction, pp.1–31

Martin Holbraad, Truth beyond doubt. Ifá oracles in Havana, HAU: Journal of Ethnographic Theory 2.1 (2012): 81–109. Un bon résumé du livre paru la même année.

Helen Verran, Anthropology and Its Engagements; Ifá and Its Engagements. Review of: Truth in Motion. The Recursive Anthropology of Cuban Divination by Martin Holbraad, Current Anthropology, Vol.54, No.4 (August 2013), pp.518–519.

Kristina Wirtz, Review of: Truth in Motion: The Recursive Anthropology of Cuban Divination by Martin Holbraad, NWIG: New West Indian Guide/ Nieuwe West-Indische Gids, Vol.88, No.1–2 (2014), pp.132-134.

Martin Holbraad and Morten Axel Pedersen, The Ontological Turn. An Anthropological Exposition, Cambridge, CUP, 2017.